mdr afrique

DIGITAL EN AFRIQUE : CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT DE FRANCHIR LE PAS

hootsuit

Pour le monde de la téléphonie, de l’internet ou encore du digital, l’Afrique est sûrement l’eldorado grâce à sa démographie impressionnante. En janvier 2018, cdmafrique.net annonçait via un document de we are socialet hootsuite un taux de pénétration internet de 34% soit 435 millions d’utilisateurs. Parmi ceux-ci, l’on retient qu’il y a près de 200 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux en Afrique. Alors faut-il franchir le pas? Quelles sont les difficultés du digital à ce jour en Afrique?

Pourquoi franchir le pas et faire de pub sur le digital?

digital afrique

Le digital est un média d’avenir. Décider d’utiliser ce canal, c’est décider de donner une longueur d’avance à son entreprise. Vous la positionnez par ailleurs comme une entreprise « ouverte » qui ne vise pas seulement sa cible d’antan mais aussi une cible jeune (25-35 ans) très présente sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter qui ne décide pas forcément aujourd’hui mais qui dispose d’une force de prescription (partages) très importante.

Le digital a tant bien que mal réussi outre-manche à se faire une place au niveau de la relation client. Pour les entreprises par exemple, il est aujourd’hui un moyen de communiquer plus vite et de briser toutes les barrières que sont les appels, les prises de rendez-vous, les réclamations traitées en 30 jours, etc… Messenger et les Hashtags twitter sont utilisés dans ce sens.

digital twitter

Le digital vous donne des chiffres que très peu de médias sont capables de vous donner. Il est impossible de savoir exactement le nombre de passant ayant lu votre 12m², personne n’a réussi à ce jour à savoir les pages les plus lues des journaux en temps réel et pour clore cette batterie d’exemple il n’existe pas de chiffre capable de démontrer le nombre ou la durée minimale de minutes visionnées pour une série ou un film. Et pourtant le digital vous offre tout cela.

En somme, vous aurez des chiffres qui vous permettront d’améliorer votre ciblage.

Pour terminer ce premier chapitre, il convient de rappeler que les coûts de la publicité sur le digital sont les moins élevés. Sur Facebook par exemple, vous pouvez faire des publicités à partir de 1$ soit 500 FCFA et toucher plus de 100 personnes.

Quelles sont les difficultés du digital à ce jour en Afrique?

digital afrique

S’il dispose de nombreux avantages, le digital rencontre aussi pas mal de difficultés essentiellement portées sur les normes, les moyens des populations et l’internet.

Dans presque tous les domaines de la communication, il existe des indicateurs de performances standard permettant de déclarer qu’une pub a bien fonctionné ou pas. Malheureusement, cela n’existe pas encore en digital et pas qu’en Afrique. En effet, les KPI’s des campagnes digitales (reach, taux d’engagement, likes, etc.) varient d’une campagne à une autre.

Par exemple M. X est concessionnaire auto. Il a obtenu 10% de taux d’engagement ce mois sur sa campagne de lancement. Que lui direz-vous? La logique voudrait que la comparaison soit faite en fonction du mois précédent parce qu’il n’existe aucun chiffre chez Facebook ou ailleurs permettant de dire que le taux d’engagement moyen d’un concessionnaire est de 10, de 5 ou de 20%.

La population manque de moyen

Soyons réaliste, lorsque le revenu moyen est de 62 358 FCFA, il existe des priorités avant un abonnement internet qui d’ailleurs est considéré comme le plus cher au monde. Résultats, les Africains peuvent se connecter mais pas tout se permettre sous peine de voir leur abonnement s’épuiser plus vite que prévu. Techniquement, cela pose un énorme problème dans la mesure où les marques veulent des publications plus dynamiques sur le net en l’occurrence des GIF, des vidéos, des lives et bien plus qui ne peuvent être suivis qu’avec un débit important.

Le débit, parlons-en !

internet afrique

En 2017 déjà, malgré le fort taux de pénétration internet en Afrique, le premier en termes de débit (Le Kenya) occupait seulement le 50ème rang mondial avec 8.83 MBPS de vitesse en téléchargement. Si vous comparez ce débit au 8.60 MPBS exigés par Facebook live, vous comprenez qu’il ne vous reste pas grande chose pour d’autres activités lorsque vous êtes en live sur une page.

Le conseil que je puisse vous donner est de franchir le pas ! Même s’il n’existe pas de normes en matière de likes, taux d’engagement par secteur d’activité, on se dit que dans un secteur aussi dynamique que le digital cela ne va pas tarder et même si c’est le cas, vous touchez des personnes qui sont probablement vos futurs clients. De plus, il existe un moyen de contourner la faible portée des publications vidéo par des plannings comportant des mix de photos et de vidéos. Pour ce qui est du dernier point, les États Africains travaillent d’arrache-pied à la régulation du débit internet en Afrique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s